Pittet Artisans

Crépis et enduits naturels

Chercher à respecter la physique des bâtiments du patrimoine, autant que la respiration des neufs et la santé des Habitants, tout en créant des atmosphères agréables, nous a conduit à chercher, retrouver et utiliser des techniques utilisées depuis, parfois des millénaires.

Aujourd'hui, la majorité des constructions est crépie soit de ciment soit de synthétique. Le ciment est certe très résistant à la compression, mais n'est que très peu perméables à la vapeur d'eau. Les matières synthétiques ont l'avantage d'être élastique et empêchent ainsi l'apparition de fissures, mais coupent aussi les échanges hygrothermique. Belles et unies les premiers temps, elle vont le plus probablement ensuite cloquer et se décoller.

Les crépis et enduits naturels sont constitués de matières nobles. Il sont vivant, tant par leur aspect que par le sentiment qu'ils procurent à leur côté. Ils régulent l'humidité et neutralisent les odeurs. Ils permettent aussi les plus belles décorations que les palais peuvent posséder.

  • Crépi hygrométrique chaux chanvre

    Avantages de l'enduit chaux chanvre Confort thermique Suppression de “l’effet paroi froide”. Gommage des ponts thermiques au niveau des planchers. Elimination de la condensation sur les murs. Grace à la cohésion de l'enduit, le point de rosée est diffusé. Protection Combiné avec une isolation extérieure, l'enduit est moins soumis aux contraintes thermique. Accoustique La porosité et la rugosité améliore l'accoustique d'une pièce. Patrimoine Facilité de pose S’adapte à l’avancement, à la géométrie des parois existantes, tout en remplissant les cavités. Applications de l'enduit chaux chanvre Intérieur Mélange de chènevotte avec de la chaux hydratée (CL90) et du sable de la Sarraz. La chènevotte est très présente et donne du relief à la texture. Le sable lui donne un jaune très doux. C'est un crépi chaleureux qui permet de jouer avec d'autres finitions et contraster les textures. Extérieur Mélange de chènevotte avec de la chaux hydraulique (NHL3.5) et de perlite. Ce crépi est très léger, isolant et fibré par sa nature. Sur anciennes maçonneries, il est un peu isolant. Sur une isolation périphérique en chanvre, il est moins soumis au contrainte thermique et résiste mieux au dilatation afin de réduire les apparitions de fissures.